Les conséquences du cataclysme

La tempête retombée, vint le moment de recenser les dégâts.

Pas facile de se relever après un tel choc. Les communications étaient coupées, des processus capitaux entre la vie et la mort, et les constats de panne arrivaient en flots initerrompus. De nombreux colons étaient coincés dans des ascenseurs ou dans des couloirs condamnés, et il fallut des jours pour les localiser et les ramener en lieux sûrs.

D'autres encore n'eurent pas cette chance. On retrouva des cadavres pendant plusieurs semaines, noyés dans l'inondation des étages inférieurs, écrasés par la chute de débris, électrocutés lors d'une réparation en catastrophe... La plupart étaient morts les outils à la main.

Tout effort de coordination pour sécuriser la Tour semblait impossible, parce que les réseaux de communication vocale étaent régulièrement brouillés. Alors que certains circuits locaux furent rapidement réparés, il s'avéra bien plus difficile de reconnecter l'ensemnble du réseau.

Et comme les voies d'accès enre les deux Clusters habités avaient été condamnés, aucune aide ni aucune information ne pouvait filtrer. Chaque Cluster ignorait tout du sort de l'autre.

Pire encore, l'explosion d'énergie avait déboussolé une multitude de petits programmes d'Intelligence Artificielle qui entrèrent en conflit avec les systèmes de TAU, causant de nombreux effondrements et débuts d'incendie. Des bases de données centrales partirent en fumée, ou disparurent en un battement de cil. Des Terabits de données furent éparpillées dans des centaines de logiciels isolés, ou défectueux, sans qu'on dispose d'outil pour les retrouver toutes.

Continuer vers Seuls au monde...

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Seed (2006) ?

9 aiment, 5 pas.
Note moyenne : (14 évaluations | 0 critique)
5,0 / 10 - Moyen