Une planète parfaite

L'atterissage et l'hostilité de l'environnement.

Après 250 ans de voyage, le Seedship arriva en vue de la planète du système Beta Hyi.

Pour enclencher le processus de terraformation, les restes de l'iceberg protecteur furent projetés sur la surface. A l'intérieur du cratère ainsi formé, TAU construisit une tour pour abriter le machines de terraformation. Tout semblait se dérouler comme prévu.

Mais bientôt le climat de la planète se mit à se dégrader. Au début, ce n'étaient que des pluies fréquentes et un temps venteux, mais dans les années qui suivirent, les conditions météo devinrent progressivement dévastatrices. L'effet modificateur de l'iceberg avait peut-être trop bien fonctionné...

90 ans après l'atterrissage, les tempêtes et les ouragans malmenaient la tour au point de contrarier le projet de colonie dans son ensemble. TAU décoda alors de construire une autre tour plus au Sud, au fond d'un canyon.

L'ancienne tour fut démolie et ses ruines laissées en l'état pour rapeller à tous la fragilité du projet.

Continuer vers Le facteur humain.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Seed (2006) ?

9 aiment, 5 pas.
Note moyenne : (14 évaluations | 0 critique)
5,0 / 10 - Moyen