Le facteur humain

L'éveil des 100 premiers humains et le baptême de la planète.

Dans les années qui suivirent, TAU fit en sorte de tenir la menace environnementale à bonne distance de la nouvelle tour. Des siècles plus tard, 900 ans après que le Seedship a quitté la Terre, il était devenu clair que quelque chose d'exceptionnel devait être tenté pour que le projet de colonie ait la moindre chance de survie.

En désespoir de cause, TAU produisit 100 humains. Ils inaugurèrent le processus de croissance eccélérée et bénéficièrent d'un enseignement sur tous les aspects connus de l'ingénierie planétaire. Ils débordaient d'enthousiasme et d'idées.

Les colons baptisèrent leur planète d'accueil Da Vinci en l'honneur du génie humain. Pourtant, ce génie se traduisit bientôt par les idées et des projets allant à l'encontre les uns des autres. Les demi-mesures causèrent encore plus de problèmes sur l'écosystème planétaire.

Des microbes et des bactéries commencèrent à envahir la tour, et le premier colon mourut à cause de l'environnement. La cause de son décès fut probablement la mutation incontrôlée d'une bactérie terrestre lâchée dans la nature.

D'autres pertes s'annonçaient.

Continuer vers Le cercle vicieux.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Seed (2006) ?

9 aiment, 5 pas.
Note moyenne : (14 évaluations | 0 critique)
5,0 / 10 - Moyen